• Béatrice Bertieaux

Blabla cat

-Qu’est-ce que tu fais ?

-Mmmh

-Au fait, bonjour.

-Mmmh

-Je t’ai posé une question. Qu’est-ce que tu fais ?

-Mmmh

-Tu as donné ta langue au chat ?

(même pas drôle)

-Tu vois bien ce que je fais. J’ai un taille-haies en main et je taille la haie.

-Ben voilà, ce n’était pas si compliqué que ça de bouger les lèvres et d’articuler quelques mots intelligibles.

-En effet, ce n’est pas compliqué, c’est juste inutile. Tu veux aussi me parler du temps, j’imagine ? Lève les yeux au ciel, il est bleu, je transpire, c’est l’été. Super conversation. Bonjour. Au revoir.

-Il n’y a pas à dire. Tu es douée pour la causette, toi !

-Je ne parle plus pour rien dire. C’est tout.

-Et ça te convient ? Ça te rend heureuse ?

-Qu’est-ce que tu en as à faire de mon état ou de mes humeurs ? Même moi, je m’en fous.

-C’est juste que moi, je ne suis pas comme toi. J’aime poser des questions, et là, je m’en pose à ton sujet. Ecouter, parler, créer des liens, il me semble que c’est la base. Puis, j’aimerais que tu sois mon amie. Et entre amis, on se parle, non ? On se confie, tout ça, tout ça.

-Tout ça, tout ça ... tu m’en diras tant.

-Et donc, est-ce que tu es heureuse ?

-Et toi, es-tu heureux, the cat ?

-C’est impoli de répondre à une question par une question.

-Ah bon, c’est écrit où ça ? Dans le manuel de la politesse ?

- Je ne suis qu’un chat, et j’ai l’impression que j’en sais plus que toi sur la vie.

-OK, blabla cat. Assez parlé ! J’ai une haie à tailler, moi. Passe-moi un sac vert, et surtout, tais-toi.

-Non.

-Comment ça, non ?

-Je suis ton chat imaginaire qui n’en fait qu’à sa tête. C’est toi qui l’as voulu. Pourquoi m’as-tu créé bavard si ce n’est pas pour faire la conversation ?

-Ok, qu’est-ce que tu veux savoir encore ?

-Quand est-ce qu’on mange ?




10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout