• Béatrice Bertieaux

Le lent regard du temps

Dernière mise à jour : avr. 17

Les nuages s'unissent, puis se détachent dans le ciel.

Quand la nuit tombe, je rassemble mes sensations avec toute la délicatesse d'une mère chantant une berceuse à son enfant. Cet enfant qui peine à fermer les yeux.


Rien ni personne ne peut arrêter le mouvement de la vie.

Arrive un jour où l’on atteint un rivage, le sable doré d'un rêve qui a traversé tous les temps.

Car il n'est jamais un instant sans pensées, jamais un moment sans vision et sans désir. Une étoile qui brille dans le ciel.

Il n’est pas une page de notre récit qui ne soit lue par le lent regard du temps, 

un pas qui ne soit les prémices d’une aventure.

une poésie qui ne soit écorchures, et cicatrices.


Aujourd’hui, je ne possède rien, ni carrière, ni chez-moi. Mais j’ai peut-être conquis le bien le plus précieux : ma liberté. Sébastien Destremau


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout