• Béatrice Bertieaux

J'ose la magie des mots. J'écris à mon talent.

Dernière mise à jour : 12 sept. 2020

"J'ai un paquebot d'idées. J'aimerais les manifester en mots, les partager, mais je n'ose pas."


A toi qui n'oses pas te lancer, je t'invite à écrire une lettre à ton talent.

Je me suis moi-même prêtée à l'exercice, j'ose partager avec toi cette grappe de mots ...

J'ose me mettre à nu pour couper menu mes angoisses.


Il y a des tas de raisons pour ne pas oser, pour ne pas écrire.

Pour ne pas naviguer avec le vent de la créativité, nous laisser guider par notre singularité et voyager vers les contrées exotiques de notre esprit.

Pour ne pas nous amuser et nous lamenter.

Et si nous accordions notre confiance à la magie des mots pour nous lancer, pour ranger nos appréhensions dans la cale du paquebot, le temps de nous émerveiller à notre propre magie, à notre talent unique.


Cher talent,

Je sais que tu rencontres des difficultés à t'exprimer, à te partager, à démêler ce qui fourmille et voltige dans ton esprit, à te concentrer, te déconcentrer, prendre le temps, à trouver du sens à tout ça.

A partir d'aujourd'hui, je t'autorise à déployer tes ailes de géant. A oser la magie des mots.

Ecris, partage ton amour, les merveilles et les misères dont tu es témoin en mots et en couleurs. Ton désir le plus grand, je le sais, c'est de toucher le cœur des lecteurs, de raviver la passion de l'amour des mots, de la poésie, de la vie tout simplement.

J'ai le cœur gros parfois, comme un parfum de tristesse, une curiosité chronophage, et aussi une joie intérieure, une passion que la vie alimente en permanence.

Cher talent, j'ai compris que toi et moi sommes nés de la même flamme, que tu as besoin de moi tout comme j'ai besoin de toi pour river son clou à notre Saboteur, le voleur de nos rires, de notre capacité à sublimer la page de notre existence.

Toi et moi jusqu'à la mort.



Haïku
Nus de toute idée * capturer le monde * entre le pouce et l'index

#exercice

39 vues0 commentaire